Et vous, à quoi vous jouez ?


  • Podcasteur

    @Ritz a dit dans Et vous, à quoi vous jouez ? :

    J'ai l'impression de lire un de mes anciens collègues qui affirmait que "l'ordre ultime" pour regarder les Star Wars était 4-5-2-3-6 (et on ne regardait surtout pas le 1 !) ;)

    Curieux ça, alors que le 2 est largement pire que le 1.



  • @kwyxz Perso je m'en fous, je les ai tous vus, dans l'ordre chronologique de l'histoire. Et voila.



  • @Tim chaque épisode est une sorte de film hollywoodien interactif, donc pas de quête annexe hormis peut-être des collectibles pas très intéressants. Sinon tu suis l'histoire et chaque opus se fait généralement en une quinzaine d'heures si je ne m'abuse.
    Amuse-toi bien !



  • J'ai à l'instant terminé et platiné Horizon Zero Dawn

    C'est le troisième jeu que je platine en tout et pour tout. Ça vous donne une idée de mon amour pour le jeu.

    Bon, ensuite j'ai le choix entre Tales of Berseria, Dragon Quest Builders, Fallout 4, ou bien encore No Man's Sky (pas tapé, je l'ai eu pour 10 balles)



  • @Ritz Berseria et DQBuilders en parallèle, tu peux ignorer les deux autres jeux.



  • @Yolteotl Alors d'une, j'évite en général de faire deux jeux en parallèle sous peine de ne jamais les finir (encore plus avec deux jeux aussi longs).

    Et de deux, j'ai acheté les autres, je les ferai donc aussi...



  • @Ritz Fallout 4 n'a aucun intérêt scénaristique ou dans les dialogues. Par contre c'est un bon défouloir et l'univers est vraiment sympa à explorer (si tu aimes l'univers post-apo des fallout). Il suffit juste de sortir des sentiers battus et de se créer ses propres objectifs.
    Mais si tu attaques avec Tales of Berseria, on aura l'occasion d'en reparler dans 6 mois ;-)



  • Zelda fini, c'était fantastique.
    J'ai commencé Dishonored 2 et Endless Legend qui sont excellents.
    Mais ça serait trop simple, me voila donc parti dans Horizon Zero Dawn



  • @LeYule Je n'ai jamais joué à un Fallout en fait, même si je connaissais de loin, mais quand celui-là est sorti il me faisait vraiment envie. Encore une fois, c'est un jeu que j'ai acheté à bas prix, donc au pire je n'aurais pas de regret. Pour ce qui est côté bac à sable, t'inquiètes, j'ai l'habitude. J'ai mis une bonne trentaine d'heures avant de me raccrocher au scénario principal d'Horizon tant il y avait autre chose à faire...

    Bon par contre, j'espère franchement ne pas passer 6 mois sur Tales of Berseria, sinon je ne vais jamais attaquer les autres jeux ! (et il y en a encore qui sortent ou qui manquent à ma ludothèque -au hasard, Persona 5- )



  • @Remy et après tu me dis que je m'éparpille :-D



  • @LeYule c'est des cadeaux ! c'est pas pareil !
    du coup j'ai commencé aussi Uncharted 4 qu'on m'a prêté :D



  • @Remy ah ok c'est des cadeaux ! C'est bon alors, tu peux tous les commencer en même temps ! :-)



  • Bon bin du coup, je suis parti sur l'idée "je vais emprunter les jeux que je trouverai moins facilement en occasion par la suite."

    Bienvenue à toi, Dragon's Crown. Je crois qu'on va bien s'entendre.



  • Avec l'offre gratuite de Shadow Warrior version Devolver sur GoG d'il y a 2 semaines, je l'ai pris et je l'ai fait. En bonus, j'ai même eu la version technicien de surface où il s'agit de nettoyer le premier niveau après l'action.

    Alors Shadow Warrior, c'est plutôt cool. Le combat au sabre est très jouissif, mais je n'en dirais pas autant pour l'utilisation du pistolet ou du UZI. L'histoire est WTF, mais s'il n'y en avait pas eu, ça ne m'aurait pas manqué. J'ai trouvé les boss chiants, car on perd la dynamique des combats contre les ennemis normaux et ils sont extrêmement répétitif et si on se rate sur la dernière phase, il faut complètement le recommencer.

    Pour Viscera Cleanup Detail: Shadow Warrior, c'est à dire le simulateur de nettoyage de scène de crime, c'est à faire une fois pour découvrir de quoi il s'agit avant de passer à autre chose. Le principe est intéressant, mais c'est vraiment trop long de faire ne serait-ce qu'un niveau tout seul. Je pense qu'il y a moyen de se marrer en y jouant à plusieurs.

    Sinon, j'ai aussi testé la démo de The Surge le week end dernier. L'essayer c'est l'adopter, je suis donc passé à la caisse en la terminant. Le jeu reprend le système de combat de Dark Souls, mais les idées propres du développeur sont bien amenés.
    La découpe des membres des adversaires pour récupérer de l'équipement et des pièces d'améliorations est vraiment bien foutu. Deux bémol : les ennemis non-humains qui sont une plaie à combattre (ils bougent trop vite et frappe vraiment trop fort) et le pic de difficulté qui arrive avec le 4ème boss et qui ne baisse plus même avec les mobs normaux.
    ça vaut le coup d'au moins essayer la démo pour voir si ce type de jeu vous intéresse ou non.

    Et pour finir, j'ai eu l'occasion de tester la béta 1.0 de Unworthy. Je n'ai pas vu de différence avec l'alpha 1.7a au niveau de la difficulté, mais il y a eu une grosse amélioration des effets de feu sur le premier boss. Pour rappel, il s'agit d'un jeu style Salt & Sanctuary en noir et blanc (à la Limbo), mais où l'on ne peut pas sauter. Leu jeu est prometteur, si le type de jeu vous intéresse, vous pouvez vous inscrire sur le site du développeur : http://www.unworthygame.com/
    Vous aurez peut-être accès à une prochaine version de test.



  • Je me suis fait The Beginner's Guide d'une traite à l'occasion d'un Boston-Montréal en bus, comme on regarde un film, et je pense que c'est la bonne méthode. J'ai apprécié l'expérience, un peu comme on se balade dans une foire indé, mais je suis étonné de voir à quel point il fait l'unanimité dans les notes Steam (extrêmement positive je crois, ou le cran juste en-dessous). J'aurais pensé qu'il y aurait eu plus d'aigris que cela pour un non-jeu, parce que je comprends parfaitement qu'il puisse décevoir si on s'attend à un équivalent de Stanley. Mais il faut croire que les gens sont désormais bien renseignés (sûrement grâce à leurs podcasts favoris).



  • @Funfschilling a dit dans Et vous, à quoi vous jouez ? :

    Pour Viscera Cleanup Detail: Shadow Warrior, c'est à dire le simulateur de nettoyage de scène de crime, c'est à faire une fois pour découvrir de quoi il s'agit avant de passer à autre chose. Le principe est intéressant, mais c'est vraiment trop long de faire ne serait-ce qu'un niveau tout seul. Je pense qu'il y a moyen de se marrer en y jouant à plusieurs

    Je dirais même plus : le jeu n'a quasiment aucun intérêt tout seul, si ce n'est y passer 15 minutes pour comprendre les mécanismes.
    Par contre il est jouissif à plusieurs (à beaucoup plusieurs) car au début c'est carrément le chaos, tout le monde fait un petit truc probablement redondant avec quelqu'un d'autre et on fini même par s'engueuler car un type salope une zone propre en marchant dedans avec ses bottes dégoulinantes de sang.
    Puis après un petit moment on fini par s'organiser et il faut voir le joyeux balais ballet de nettoyeurs s'affaire à rendre cette scène de crime toute propre :)


  • Podcasteur

    J'ai terminé Vanquish, vraiment intéressante cette relecture de Gears of War à la sauce Mikami, six heures de jeu, pas le temps de s'ennuyer, bien rythmé, nerveux, seul défaut un petit manque de variété des ennemis mais bon c'était déjà le cas dans GeoW.

    J'ai abandonné Shadow Warrior en plein milieu tellement les gunfights étaient nuls, ce qu'en dit @Funfschilling confirme que j'ai bien fait. J'aime pas les FPS où on doit y aller à l'arme blanche, c'est pas pour faire ça que je joue à un shooter.



  • J'en suis à un peu plus de 25h sur Tales of Berseria et je ne comprends pas les très bonnes réactions qu'il a eu dans la presse comparé à ses ainés. Certes, le scénario est plus compréhensible (miracle !) et les personnages ont un background plus intéressant (notamment Velvet, l'héroïne) mais pour moi, il a les mêmes gros problèmes que les précédents épisodes (ère PS3 notamment) : des donjons-couloirs vides et sans intérêt, sans AUCUNE énigme, sans inspiration et clichés au possible, des graphismes désormais complètement dépassés (je sors d'Horizon, ça n'aide pas non plus...), une trame donjon-ville-donjon, des antagonistes oubliables, certains persos agaçants (Magilou en tête... ).

    Bref, pour moi il est dans la lignée des précédents, et très loin des bons Tales of (Symphonia en tête, mais aussi Vesperia, Abyss...). C'est subjectif bien sur, mais tout comme un certain Final Fantasy, je désespère de voir ces anciennes gloires du JRPG n'être plus que l'ombre d'elles-mêmes...



  • @Ritz Je suis plutot d'accord avec toi. J'ai beaucoup apprécié les personnages et l'histoire, mais le reste était plutôt vide et garde les mêmes décors que son prédécesseur (et suite directe).
    Par contre pour les persos agaçant, c'est volontaire. On sent vraiment le personnage écrit pour faire des blagues pas drôle et pour être lourd. Pour moi, l'écriture de Magilou et de son compagnon fonctionne très bien.



  • @Funfschilling Je sais que c'est volontaire, après tout il y a ça dans quasiment chaque épisode. Il n'empêche que celle-ci je la trouve particulièrement lourde, et je n'aime pas Bienfu, alors que d'habitude je suis plutôt pour les mascottes.



  • Pour briser ce silence sur le forum, je tiens à signaler que j'ai joué à plusieurs jeu.
    Shadow Warrior 2 :
    L'histoire est encore plus conne que celle du 1 et on a un choix d'arme plus grand (quelques unes drop sur les ennemis, les autres sont des récompenses de mission ou à acheter).
    Le système de loot de "gemme" d'amélioration d'arme fonctionne un peu comme le loot d'arme dans un Diablo.
    On a toujours un système d'amélioration de personnage, mais on loot des cartes de progression de personnage soit en tuant des boss dans les missions (parfois ils sont cachés), soit en récompense de quête.
    Au niveau des armes, on a toujours le choix entre des armes des katana (et d'autres armes tranchantes) et des armes à feu. Petite nouveauté, on trouve des arme de cac à "plasma" (qui jettent des vagues d'énergie vers les ennemis).
    Contrairement au premier jeu où l'on suivait une histoire linéaire, ici on remplit des missions dans l'ordre souhaité. Par contre, le nombre de cartes étant limité, on se retrouve tout le temps sur les mêmes cartes.
    Je pense que le jeu est à réserver aux fans du premier.

    SteamWorld Dig 2 :
    Je vous le recommande vivement.
    Après le très bon premier épisode et SteamWorld Heist auquel je n'ai pas joué, voici la suite de l'histoire.
    Dans ce nouvel épisode, on incarne Dorothy (Dot), qui recherche Rusty le protagoniste du premier épisode.
    Les zones m'ont paru plus grande. Je crois qu'on a autant de variété d'environnement que dans le premier.
    Les power up sont sympa à utiliser et différents du premier (sauf la pioche qu'on a dès le début dans cet épisode).
    On peut trouver des personnages qui permettent de débloquer des options de difficultés supplémentaire en cours de partie (ennemis qui frappe plus fort, explosion à la mort des ennemis en échange de bonus de loot ou d'XP).
    L'univers de robot mineur fonctionnant à la vapeur est toujours aussi sympa à explorer.
    La fin est surprenante (le spoil est un commentaire sur la fin, je ne parle pas du contenu de celle-ci, mais cela peut être un indice sur ce qu'il se passe)



  • Quand j'ai le temps d'émerger de mon nouveau taf (aka, à peu près 2h par semaine), j'ai attaqué Dragon Quest Builders (après avoir fini le joli Rime) et j'essaye de finir Ever Oasis. Je m'éclate, mais alors la plaie des jeux chronophages quand on n'a justement pas de temps...



  • De mon coté je me suis remis à Binding of Isaac Rebirth en m'achetant les DLC Afterbirth et Afterbirth +

    255 heures de jeux et encore tellement de chose à débloquer...



  • Traitez-moi de maso mais après 20 ans j'ai enfin accompli un exploit de gosse : j'ai fini Goldeneye 64 à 100% \o/
    Il me restait 5 ou 6 missions a terminer en Agent 00 et à peu près autant de cheat-codes à obtenir en finissant des missions en un temps records. Après 2 semaines de try-hard, c'est chose faite :)
    Ce jeu est d'une difficulté légendaire, ce n'est vraiment pas étonnant que je n'ai pas tout réussi étant gamin. Je suis même étonné de voir à quel point j'étais allé loin à l'époque.
    Par contre ce qui est dommage c'est que cette difficulté vient en très grande partie de la maniabilité absolument affreuse et de la peine qu'on a à viser les ennemis précisément.

    Maintenant je relance Perfect Dark, souhaitez-moi bonne chance :)

    J'ai aussi recommencé vite fait Donkey Kong 64. J'avais beaucoup aimé étant enfant mais j'ai l'impression qu'il est un peu vide ce jeu. On verra si je continue.
    L'histoire est complètement bidon par contre, c'est vraiment prendre les gens pour des cons ^^'



  • Allez on met à jour aussi.
    J'en étais resté Dishonored 2, Endless Legend et Horizon Zero Dawn.

    Ca aurait été trop simple, j'ai donc fait Uncharted 4.
    Bah graphiquement c'est un peu la claque permanente, les décors sont incroyables, la réalisation au top.
    Sauf qu'on se fait chier toute la première partie du jeu. Ca devient bien à partir de Madagascar mais un peu d'ouverture dans le level design.
    Mais cette ouverture se fait au dépriment des combats qui deviennent vraiment trop brouillon avec des passages devenant très difficiles de manière incompréhensible.
    Au final une chouette aventure avec des scènes mémorables, bien meilleur que le 3 mais en retrait par rapport au 2.

    Pour alterner PS4 et PC, j'ai tourné sur Dishonored 2, Endless Legend et Dead Cells.
    Je vais passer rapidement sur Dead Cells car ZQSD a tout dit dans un précédent podcast. Même en early access, ça se joue parfaitement, la qualité est assez irréprochable.

    Fini Dishonored 2 en chaos faible, un très grand jeu, mieux foutu que le premier qui était déjà excellent.
    On peut se plaindre de quelques plantages, mais à part ça c'est top. Le level design, la DA, la musique, etc ... je recommande chaudement.

    Avec tout ça, j'ai mis complètement Horizon de côté, le coupable étant Persona 5.
    J'approche les 80h de jeux et la fin de l'histoire (fini le 6ème palace)
    Pas un jeu qui plaira à tout le monde, ça parle beaucoup beaucoup et pas en français.
    Moi qui était fâché avec les JRPG niais où on dirige un gamin élu qui doit sauver le monde, je suis tombé complètement amoureux de celui-la.
    La DA tue, les combats sont dynamiques, la musique assure tellement, une ambiance vraiment particulière se dégage de ce titre.
    J'étais vierge de la série et voila sans doute mon jeu préféré de l'année (devant Zelda)



  • Aller, je relance aussi un peu ce sujet pour plusieurs jeux :

    • Firewatch
      Magnifique et prenant. En commençant l'aventure, je ne m'attendais vraiment pas à cette introduction, ni à tout ce qui arrive tout au long de l'histoire.
      Si vous ne l'avez pas encore, je vous le recommande vivement.
    • Shadow of war
      Nom complètement générique et gameplay très proche du précédent épisode.
      Je comprends complètement la polémique au sujet des lootbox vendues pour ce jeu, elles m'ont d'ailleurs fait beaucoup hésiter avant d'acheter... Heureusement elles sont totalement inutiles, car trop aléatoire et plutôt inutile.
      Gros défaut du jeu, le gain d'XP me parait mal équilibré, donc il est vraiment difficile d'atteindre le niveau maximum (level 60).
      Les zones sont variées et de taille semblable à Batman Arkham knight (petite si on compare cela à un vrai Open World).
      Les types d'orc sont variés et les capitaines sont plus ou moins pénible à affronter en fonction de leurs faiblesses et résistance.
      Pour moi, le jeu se termine à la fin de l'acte 3. L'acte 4 est juste un épilogue pénible que je ne finirait sans doute jamais.
    • Assassin's creed Origin
      Petit reboot pour la série. On passe d'un jeu d'action à un action-RPG un peu comme The Witcher. Le changement de système de combat rend le jeu plus dynamique qu'avant, mais aussi plus pénible, car on ne sait pas toujours d'où vient l'adversaire qui nous a tué... L'approche furtive reste très proche des autres assassin, mais cela fonctionne très bien pour rendre les combats plus facile.
      La disparition de la vision d'aigle (remplacer par un aigle pour voir la carte depuis les cieux) est la bienvenue. Fini de se balader avec des couleurs modifiés à éviter les persos en rouge pour suivre le perso en doré, cela permet de mieux voir le travail de reconstitution. Les tours sont moins hautes et permettent et ne dévoile plus le contenu de la carte (elle améliore la précision de l'aigle, ce qui permet de repérer plus facilement les adversaires)
      Les décors sont hyper colorés. Les zones sont variées (entre désert, marécage, ville et autres que je n'ai pas encore eu l'occasion de voir). Chaque zone propose des quêtes de difficultés variées et elles ne sont pas trop mal écrites (en tout cas pour le moment)
      Coté chose pénible, on a une phase de farming énorme à faire si l'on veut débloquer tout l'équipement au niveau maximum. Le massacre de gazelles, lions, hyènes, crocodiles et hippopotames a dû grandement influencer le déclin de l'égypte.
      Pour l'instant j'apprécie le jeu, à voir s'il tiendra la route jusqu'au bout.


  • Je vais pas faire dans l'originalité : après avoir craqué il y a deux semaines pour une Switch (je suis un pigeon, mais un pigeon avec de l'argent maintenant !) j'ai sauté sur Super Mario Odyssey à sa sortie.

    Et je m'éclate. #NoRegrets



  • Je me suis mis aussi à Super Mario Odyssey.
    J'ai pris du plaisir, fini assez rapidement. Le jeu fonctionne bien un temps même si c'est globalement moche et très très facile
    Mais il souffre d'un énorme problème de collectionnite. On trouve des lunes pour tout et pour rien.
    Un buisson, un pnj, un marchand ... des lunes tout le temps, des lunes toujours !

    On se retrouve dans des niveaux assez compacts remplis de lunes.

    Quand le jeu te demande de passer la vitesse supérieure (après les 500 lunes), l'intérêt n'y est plus.
    Les costumes ne servent à rien, si ce n'est "Oh surprise!" à avoir une nouvelle lune.

    Un bon jeu qui laisse place à la déception.



  • Putain cette vie d'adulte me saoule déjà. J'ai miraculeusement passé les 10h sur Persona 5, au bout d'un mois, en ne pouvant allumer la PS4 que les week-ends. J'en verrai jamais le bout (et je perds déjà le fil entre deux week-ends)

    Heureusement, en semaine j'ai encore la possibilité de traquer les dernières lunes récalcitrantes de Mario Odyssey (même si je sais que je n'aurais JAMAIS celles des courses ><) et de boucler quelques énigmes de Katrielle, spin-off non avoué de la série Layton (et clairement le plus mauvais à ce jour !)



  • @Ritz a dit dans Et vous, à quoi vous jouez ? :

    Putain cette vie d'adulte me saoule déjà

    Habitue-toi, ça ne fait que commencer et ça ne va pas aller en s'améliorant.
    Sinon y'a une autre solution mais c'est tout de suite plus radical ^^



  • J'ai fini Assassin's creed Origin
    Version courte : Pour moi, c'est de loin le meilleur assassin's creed et ça pourrait faire un bon point d'entrer dans la série, sauf que les autres épisodes sont très différents de celui-ci.
    Version longue :
    L'histoire est très bonne, mais sa conclusion n'est pas satisfaisante et est un peu WTF.
    Le système de combat change bien des anciens AC et est bien plus dynamique. Le système se rapproche beaucoup de celui de The witcher 2 et 3. ça demande bien plus de skill que les précédents AC, mais au moins on s'amuse en combat, alors qu'avant s'était juste chiant.
    J'ai trouvé les quelques missions en bateau comme l'un des points faibles du jeu. Ce n'est pas complètement nul, mais c'est moins bien que dans Black flag.
    Autre défaut du jeu, on a toujours des tonnes d'items à collecter et il faut aussi faire un carnage dans la faune égyptienne pour améliorer l'équipement de notre perso. Si cela s'était passé comme cela historiquement, je pense qu'il n'y aurait plus un seul animal sauvage en Egypte…
    La carte est très fournis en points d'intérêt, mais le décors égyptiens est bien plus agréable à regarder que les rues de Londres, Paris ou même Rome. Le coté sauvage et beaucoup moins urbain est beaucoup plus agréable et moins monotone.
    Les déplacements automatisés des chevaux en suivant la route sont très pratiques et ça permet d'observer les décors avec l'aigle en attendant d'atteindre la destination (voir même de changer de destination en cours de route lorsqu'on repère un endroit intéressant grâce à l'aigle.

    Et j'ai commencé Xenoblade Chronicles 2.
    Version courte : Le jeu a du potentiel, le système de combat est très profond, mais le jeu commence très lentement et son histoire n'est pas très intéressante.
    Version longue :
    J'en suis au début du chapitre 5 avec des persos vers le level 45 pour je crois environ 30h de jeu.
    Après de premières heures de jeu difficile et vraiment très peu intéressante où je n'avais aucune variation au cours des combats et un groupe de perso très peu nombreux, le jeu introduit de nouvelles mécaniques régulièrement.
    Au début, c'est extrêmement monotone, on a 2 persos, une lame chacun, puis le jeu introduit l'utilisation d'une seconde lame, ce qui permet de changer de compétence en plein combat, puis on introduit le chargement des lames, puis les attaques feintés qui permettent de charger plus vide, puis les attaques élémentaires des lames, puis des combos d'attaque élémentaires qui font plus de dégâts, etc…
    Mon dernier tutoriel pour de nouvelles mécanique de jeu date du milieu du chapitre 3 et j'espère que ce sera le dernier, parce qu'il y a déjà beaucoup de mécanique à ce stade du jeu.
    Cela rend les combats très dynamique au niveau des actions à faire pour les perso, mais ça rend aussi les combats très confus et brouillons quand on affronte des ennemis avec leurs propres lames (imaginés un 3 v 3 avec en plus 6 autres persos non ciblable qui lance aussi des attaques de temps à autre et où l'on peut repousser et faire tomber les adversaires…)
    Coté histoire… c'est plutôt compliqué. L'objectif semble d'être de monter au sommet de l'arbre monde pour atteindre elysium… Entre temps, on en apprend plus sur la back story de Pyra (la première lame du héro) et on en apprend aussi plus sur les antagonistes… Pour l'instant, l'histoire est vraiment nul et je n'ai pas grand espoir pour l'histoire principale.
    Les quêtes secondaires ne sont pas mieux, il y a de temps à autre une quête un peu mieux qu'une autre, mais en général cela consiste juste à tuer des mobs ou à récolter des objets pour un pnj.
    Il y a des activités secondaires dans le jeu. Pour l'instant j'en ai rencontré 3 :
    - La récupération : notre héro plonge pour récupérer des items, voir des coffres et des monstres… Cela consiste à sélectionner un cylindre qui déterminera la qualité des loots et la probabilité de se faire attaquer, puis d'essayer de faire un QTE de 3 touches, QTE qui est buggué lorsque la console est sur son dock (la prise en compte des touches est extrèmement décalée par rapport à l'affichage à l'écran), en plus d'être aléatoire et très rapide…
    - Le mini-jeu Tiger! Tiger ! : Qui est un mini jeu ressemblant vaguement à un jeu Atari. On dirige un petit perso qui plonge dans le but de récolter des cristaux et des coffres. Sur le chemin, on affronte des ennemis qui ne peuvent être éliminé que d'une manière précise. Au fur et à mesure que l'histoire principale progresse, on débloque de nouveaux niveaux dans ce jeu. C'est un mini jeu qui est un peu obligatoire, car c'est la seule manière de pouvoir améliorer les lames artificielles d'un compagnon.
    - Le système de mercenaires : introduit très tard dans l'histoire, il permet d'envoyer les lames dont on ne se sert pas pour réaliser des missions, ce qui permet de les améliorés sans avoir à les utiliser. Certaines lames spéciales doivent faire des missions spéciales pour pouvoir être améliorée.
    Du coté des décors, c'est pas fou. On a beau être sur des titans, on se retrouve sur des titans exploitant un seul concept, la plaine, la grotte, le sable… peut être qu'il y aura mieux plus tard…

    Lors des déplacements rapide, le jeu charge très vite les zones, mais charge ensuite les textures quand on a déjà accès au déplacement. Ça permet de revenir dans l'action rapidement, mais c'est très moche.



  • Bon, toujours à la bourre, je vais vous parler de mes derniers jeux terminés.

    Alan Wake : déjà fait lors de sa sortie en en 2010, j’ai profité de sa vente pour une bouchée de pain sur Steam avec ses DLC et son stand-alone American Nightmare avant son retrait définitif du store.
    Esthétiquement, le jeu a très bien vieilli, grâce notamment à son ambiance particulière et ses effets de lumières toujours somptueux.
    La narration n’est pas en reste, et suivre les pérégrinations de cet écrivain torturé et pas mal névrosé est toujours un régal.
    Par contre, même si les esquives apportent de la souplesse au gameplay, il faudrait se contenter de suivre une aventure sur rail un brin répétitive et une fin en queue de boudin sans réelle réponse… mais c’est aussi ça qui fait toujours la force du jeu : les multiples interprétations que l’on peut en faire.
    En revanche, je ne serai pas aussi dithyrambique pour American Nightmare, qui, en s’orientant davantage action, a perdu le charme de sa narration, sans compter des décors qui font bien plus « jeux vidéo » …

    Ensuite, vient le cas Watch Dogs (2014) gentiment offert ce Noël par Ubisoft.
    Bien noté à sa sortie, mais jouissant d’une mauvaise réputation auprès des joueurs. Ce que je ne comprends pas…
    Certes, l’affaire du bullshit graphique de l’E3 a dû laisser un arrière-goût bien amer dans la bouche de certains joueurs, mais le jeu reste encore très beau…. (j’aime beaucoup l’esthétisme et la physique de l’eau même si elle n’atteint pas non plus celle de GTA V).
    Le scénario et la narration peuvent paraitre de prime abord assez confus, et les enjeux peinent à nous atteindre au début de l’aventure, et ce ne sera vraiment qu’après plusieurs heures de jeux que la montée en puissance se fera réellement sentir.
    La ville de Chicago est plutôt jolie, et les mécanismes de hacking offrent de belles possibilités pour foutre le bordel en ville et se débarrasser de nos assaillants.
    Adam Pearce est très agile, et la conduite des véhicules (typée arcade… limite Burnout) est un plaisir.
    Mais il faudra faire avec une IA des ennemis parfois bien conne mais en tout cas très agressive (le petit Adam n’aimant décidément pas se prendre 4 ou 5 coups de pruneaux). On zappera aussi les grosses incohérences inhérentes aux scénarios de jeux vidéos en général.
    Bref, Watch Dogs est quand même un très bon open-world qui réservent de très bonnes surprises et saura susciter de nombreuses réflexions (mais pas trop quand même….c’est Ubisoft…) vis-à-vis de l’intrusion de nos vies privées via notre hyperconnectivité.



  • @RetroBob Si tu as aimé Watch Dogs je te conseille alors le 2 qui est à mon sens bien supérieur au premier (que j'avais beaucoup aimé aussi, soit dit en passant). L'univers et l'ambiance sont très différents (le jeu est typé "hipster" et se passe à San Francisco) et le jeu se prend beaucoup moins au sérieux, mais j'ai trouvé que grâce à ça, le scénario se cassait un peu moins la gueule aussi.



  • @RetroBob +1000 Comme tu dis, WD a jouit d'une mauvaise réputation avec le downgrade qu'il a subi après le trailer de l'E3, aujourd'hui c'est classique (moi le premier, j'étais très déçu). Seuls une com' du tonnerre ou une hype de fou peuvent sauver la donne.Pourtant le jeu est vraiment sympathique et le côté "sérieux" de Chicago m'a plu perso. Aujourd'hui, un jeu raté D-One (mal fini, sorti trop tôt, ...) est foutu au niveau des appréciations qui le plombent. J'ai eu ce cas pour Watch Dogs mais aussi pour des jeux comme Mass Effect Andromeda ou Civilization Beyond Earth.



  • C'est dans ce genre de cas que je ne suis pas mécontente d'avoir souvent les jeux bien après leur sortie (le temps d'une baisse de prix) car ça permet d'éviter tous ces problèmes day one et d'avoir les patchs correctifs (voir amélioratifs dans certains cas, comme FFXV) avant de commencer le jeu. Là ou c'est moins drôle, c'est d'avoir 60go de téléchargement à se farcir quand on a une connexion en mousse (j'ai AC Origins encore sous blister... le collègue qui me l'a offert m'a dit que je pouvais lancer la MAJ et partir en week-end avant même de songer à jouer... ><)

    Bon sinon, voila deux mois (et surtout la quasi-totalité de mes vacances) que je suis sur Persona 5. Plus j'avance et plus ce jeu me fout une claque de part sa maitrise totale de son rythme et de son scénario. A près de 60h j'ai l'impression de n'avoir encore rien fait (ce que le jeu me confirme, le fourbe) mais surtout je ne me lasse absolument pas. Je retrouve le plaisir d'un vrai BON JRPG là où les FF et surtout les Tales of m'ont depuis longtemps déçue. Seul reproche immédiat : bordel que c'est bavard !!



  • Bon..., je doute qu'une foule d'innombrables badauds passent par ici pour lire ma critique d'un jeu sorti voila près de 5 ans, mais cet espace d'expression est aussi pour moi un petit exutoire.
    Alors cette fois, je prends le cas Assassin's Creed IV: Black Flag.

    Pour faire simple, j'ai vraiment aimé le jeu bien. C'est vraiment le pied d'incarner un pirate des caraïbes, sillonner les mers, piller des navires, sentir ce vent de liberté....
    Les environnements tropicaux sont splendides, la végétation luxuriante.
    On s'y sent bien dans cette univers qui donne envie de partir en vacances, en croisières, sur notre bateau, avec des mousses qui chanteraient du matin au soir "Drunken Sailor"!

    Mais bordel, que ce jeu peut être casse-couille de temps en temps... ayant fait tous les épisodes précédents, je peux clairement affirmer que je n'en peux plus de ce moteur physique, ses collisions moisies, les animations des PNJ complétement à l'ouest, les quêtes de merde pour une récompense moisie, des bugs à foison et surtout... des incohérences narratives qui filent la gerbe... surtout la métahistoire.
    Pourtant, le fond de cette métahistoire est intéressante, puisque l'on y voit d'emblée une certaine allégorie des bureaux d'Ubisoft Montréal.
    Mais tout tombe à l'eau à cause de remplissages esthétiques et narratifs dégueulasses.
    Abstergo, pourtant détenu par des templiers, exploite les séquences mémorielles d'assassins afin d'élaborer des contenus transmédia (films, jeux video, livres...)???? Ce sont des templiers! Pourquoi glorifieraient-ils des assassins??

    Je reste néanmoins curieux à propos de Unity quand j'aurai la possibilité de le faire. J'en attends beaucoup avec son nouveau moteur. Bien que je soit conscient qu'il traine aussi les tares des jeu made in Ubi!



  • @RetroBob Je serais toi, j'éviterai Unity complètement. Syndicate est bien mieux
    Si ce n'est pas le plus mauvais épisode (je réserve cette place à AC3), il est à peine au dessus.
    Tout le jeu est pénible... ça aurait pu être intéressant, ça aurait dû être intéressant, mais en fait non... Ni le voyage, ni la conclusion du jeu ne sont intéressant, c'est un beau gâchis.
    Je ne sais pas trop où ils en sont au niveau des corrections de bugs. Perso, je n'ai pas été confronté par les horreurs qui ont été diffusés sur le net.
    La partie multi-joueur est sans doute morte depuis le temps, mais tu ne ratera rien.

    J'ai fini Xenoblade Chronicles 2. Par rapport à mon impression après une 30ène d'heure de jeu, je ne trouve pas que l'histoire se soit réellement améliorée. Je ne la trouve pas très intéressante. Au niveau des environnements, on a effectivement du mieux en avançant dans l'histoire. Il y a des zones vraiment sympa sur la fin du jeu.
    Le charadesign des lames est vraiment douteux et le système de déblocage des lames spéciales peut être assimilé à une mécanique de loot box (sauf qu'elle ne sont pas vendu au joueur contre de l'argent réel)
    Par contre, j'aime beaucoup le gameplay des combats. ça commence plutôt faiblement, mais une fois toutes les fonctions débloquées, on a un système très fun.



  • @Funfschilling a dit dans Et vous, à quoi vous jouez ? :

    @RetroBob Je serais toi, j'éviterai Unity complètement. Syndicate est bien mieux
    Si ce n'est pas le plus mauvais épisode (je réserve cette place à AC3), il est à peine au dessus.

    J'avais bien aimé AC 3 (le prologue m'avait bien mis sur le cul), bien que les défauts chroniques de la saga commençaient déjà à me gonfler et que la métahistoire ne ressemblait déjà plus à rien (alors que je l'appréciais beaucoup au début de la saga).
    Syndicate, je ne suis pas du tout attiré... je n'aime pas trop le Londres de l'époque victorienne et encore mois les chevaux qui défoncent tout le mobilier urbain sans broncher.
    Quant à Unity, je sais bien que l'histoire est insipide, mais c'est vraiment bêtement me balader dans Paris qui m'attire (Londres, c'est moche! :p )



  • @RetroBob Je te confirme que Londres n'est pas une belle ville dans Syndicate (hormis le quartier autour du château et en particulier les parcs).
    Sinon, il y a aussi AC Rogue qui est sorti en même temps qu'Unity, c'est un peu comme AC4, mais en moins coloré en raison de son environnement canadien. Je trouve l'histoire plus intéressante que celle de Unity.
    Et je ne sais pas si tu as fait AC Liberation. Je trouve qu'il y a de bonnes idées, dommage que le jeu soit moche... J'ai préféré l'histoire cet épisode à celui de AC3.



  • @Funfschilling AC Rogue me botte bien, tout comme Freedom Cry, l'extension de de Black Flag sur le personnage de Adéwalé .... mais je vais attendre un peu... faire une pause sur Assassin's Creed histoire de digérer tout ça.... je suis un peu ballonné.
    Quant à Liberation... même topo.
    Je vais changer un peu de style et me remettre à la tuture avec The Crew (merci Ubi pour les cadeaux!) (....edit: sauf que c'est plutôt mal barré.... après 10 minutes au volant d'un.... char d'assaut lancé à 300km/h... Ça sent la croute...).



  • Je déconseillerai fortement de faire AC Rogue juste après Black Flag. J'ai du les faire avec quelques mois d'écart à peine et j'ai eu un énorme sentiment de redite, notamment dans les environnements. J'ai eu l'impression d'un Black Flag 1.5 et pas d'un épisode à part. Je déconseille également Unity parce que c'est un épisode catastrophique, par contre j'avais beaucoup aimé Syndicate.

    De mon côté puisqu'on en parle, je viens justement de commencer Origins (attention, je dis bien commencer, j'ai dû jouer 1h30...). Pour le moment, je suis complètement paumée. Je ne retrouve aucune mécanique des AC. Un mal pour un bien de ce que j'en ai lu, rendez-vous pour un avis complet dans 50h (3-4 mois donc...)



  • @Ritz Bon alors je ferais Syndicate.... promis... mais je m'obstinerais dans Unity.



  • @RetroBob je te comprends bobby. Malgré toutes les critiques négatives, j'ai moi aussi envie de tester Unity pour me balader dans le Paris révolutionnaire. Quitte à le désinstaller 2h après.

    Concernant Black Flag, j'ai fait la bêtise de m'arrêter juste quand ça devenait intéressant (quand on obtenait un bateau quoi). Faut que je me repenche sur son cas dès que j'aurais un peu de temps...



  • @LeYule En commencant Black Flag, tu arrives vite à La Havane.... et là je me suis dit: "Putain! Fais chier! Ça va m'emmerder de courir sans arrêt dans les rues, filer des PNJ qui se retournent toutes les 15 secondes, et m'infiltrer dans des forts en décimant tous les soldats cons comme des chaises".... ce qui est le cas en fait.... sauf que.... le bateau et la navigation arrive juste après, les matelots t'accueillent tel un roi en hurlant "Aye Aye Captain!" et les mâts se hissent au gré des chants marins! Et là ça claque!!



  • @RetroBob Le problème d'Unity, c'est que ce n'est que la Havane de Black flag, mais en beaucoup plus grand...
    Et pour Black Flag, j'aime beaucoup les chants, mais ils étaient interrompu toutes les 2 minutes soit parce que j'arrivai déjà à destination, soit parce que je me faisais agressé par un (ou plusieurs) navire(s) ennemi(s).



  • @RetroBob voilà c’est exactement là que j’ai arrêté...



  • Je viens de finir "What Remains of Edith Finch". Bon dieu, la claque... Ca ne rend pas joyeux tout ça, mais qu'est-ce que c'est réussi.



  • J'ai fini The walking dead : the new frontier. L'histoire se passe 3 ans après l'épisode précédent.
    On suit un nouveau protagoniste (qu'on ne verra sans doute plus jamais) et sa famille.
    On finit rapidement par rencontrer Clémentine, mais elle n'est pas le focus de l'histoire.
    L'histoire est bonne, mais certains personnages sont incohérents, ce qui m'a sorti de l'histoire.
    J'espère que le moteur du jeu sera améliorer pour les prochains jeux, car il accuse clairement de son âge et pose des difficultés de contrôle par moment (les moments d'exploration libre sont un véritable calvaire).



  • @Funfschilling La saison 1 avait été une telle torgnole émotionnelle, que déjà il aurait été difficile de faire mieux avec la saison 2... que j'ai néanmoins apprécié.
    Mais ce n'était déjà plus pareil. Comment recréer quelque chose d'aussi fort que le lien qui unissait Lee et Clémentine?
    Et puis ces tares techniques qui persistaient.
    Je ne suis clairement pas attiré par cette saison 3 (un jour à 2€ pour revoir la petite Clém')

    Sinon je me suis fait preté Halo 2 PC pour le refaire en 1080p 120fps.
    J'ai déja été étonné que Games For Windows fonctionne toujours.
    Mais premier point négatif: les contrôles à la souris déconnent sévère. C'est donc au pad 360 que se fait l'aventure.
    Ensuite, clairement, ça a très mal vieilli (et pourtant, quelle baffe à l'époque).
    Un quasi manque de texture sur les bâtiments, un master chief plus lent qu'une huitre.... et pourtant, le gameplay (étudié pour le pad) reste très bon et on s'étonne encore en bien du comportement des ennemis (dans les niveaux de difficultés extrêmes) et des alliés (de bons soutiens, mais un peu cons quand même).



  • @RetroBob la saison 3 commence par un très bon premier épisode qui m'a bien accroché et m'a poussé à aller jusqu'au bout. Je l'ai bien évidemment acheté en solde à Noel.
    Comme l'épisode n'est pas centré autour de Clémentine, mais autour des nouveaux personnages, la saison se tient très bien, malgré les défauts techniques du moteur et les défauts d'écriture de certains personnages secondaires.
    Après 3 saisons, on voit clairement les ficelles des moments se dérouleront de toute manière de la même façon, quel que soit tes choix. Malgré cela, chaque épisode donne envi de voir la suite (surtout qu'il n'y a plus de teaser pour l'épisode suivant, contrairement aux 2 premières saisons).
    Et si l'histoire du nouveau protagoniste ne t'intéresse pas, il y a des flashbacks de ce qui est arrivé à Clementine entre la saison 2 et the new frontier (je ne suis pas certain que ce soit une vrai saison 3)



  • En réveillant mes souvenirs de Halo 2 XBox sur PC, cela m'a donné envie d'enchainer sur les suites...
    En 2007, je n'avais pas acheté le 3e opus pour des raisons financières.
    Ayant abandonné ma 360 et ma téloche dans des cartons en 2009, j'ai toujours néanmoins gardé la volonté de pouvoir un jour jouer à Halo 3.

    Après 10 ans d'attente, les conditions ont enfin été réunis: du temps, une TV HD, ma 360 ressortie de son carton et une visite dans une brocante de geek qui m'a permis de mettre la main sur le combo Halo 3, Halo 3: ODST, Halo Reach et Halo4 pour 16€ ma bonne dame!!

    J'ai donc terminé Halo 3 hier soir et dieu que c'était bon!!

    Alors, on va tout de suite tailler dans le gras: ça aliase pas mal, le mixage sonore des voix françaises a été fait avec le cul, seul le Master Chief et l'Arbiter (l'acolyte Covenant) sont correctement modélisés, et l'IA des Brutes est bien en deçà de son homolgue les Elites qui sont devenus nos alliés dans cet épisode.

    Mais autrement, quelle aventure! La direction artistique nous crache au littéralement au visage toute son originalité et ses couleurs pétaradantes sans pour autant oublié la détresse de la situation que l'on vit: les ruines de l'ascenseur spatial dans le désert Kényan, l'arrivée du parasite sur Terre, le voyage vers l'Arche et son ciel si caractéristique.
    Les artistes de Bungie ont fait un travail remarquable d'originalité et si caractéristique de la série.

    La musique n'est pas en reste avec des compositions épiques qui rechargent nos batteries d’adrénaline pour aller botter le cul à cette saloperie de secte!

    Lieux confinés ou grosse bataille d'envergure contre un mecha géant en milieu ouvert, le gameplay s'en sort parfaitement bien.

    Maintenant, enchainons avec ODST... zou!


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.