Recits de rêves et autres embryons de nouvelles..



  • Il fait une chaleur écrasante ici,
    Comme j'ai un organisme de roux
    J'en chie grave et je dors mal.
    L'avantage quand je dors mal c'est que je me rappelle de mes rêves.
    Et ils sont souvent débiles à souhait.
    C'est parti :

    Je me balade nonchalamment dans de vertes prairies.
    La végétation me rappelle assez mes chères Pyrénées
    Peut être en plus luxuriante, verdoyante facon CGI moches de Georges Lucas..
    Au détour d'un fourré, je tombe nez-à-nez avec un être grotesque
    Il semble sorti tout droit de l'ile du docteur Moreau (la meilleure version avec le has been Val Kilmer et le gros Brando)
    Je flippe ma race, mais la bestiole m'interpelle avec un fort accent du sud.
    Ca me rassure, je me sens chez moi..
    Il me propose alors de le suivre dans sa communauté.
    (petite ellipse)
    On arrive sur une colline surplombant une vallée immense
    Là, plein de petites maisons très basiques et toutes identiques.
    Une sorte de sim city bucolique
    Selon ses dires, les hommes et moutons ont vécus ici en harmonie bien longtemps,
    Tant et si bien que l'évolution a pris une orientation toute particulière
    Cette communauté est constituée exclusivement d'hybrides humains-ovidés
    Fruits d'un amour sans frontières

    Mon souvenir s'arrête plus ou moins là, entre romantisme et cross/consanguinité un peu dégueu.
    Je n'ai malheureusement pas eu la chance de rencontrer tout ces petits êtres frisés..

    Le but du topic étant de partager ses rêves.
    Qu'ils soient glauques, rigolos, érotiques, bizarres ou même d'une banalité affligeante
    Ca peut etre long ou simplement deux lignes
    Je trouve ca juste cool de lire ceux des autres.



  • Au collège / lycée j'avais pour habitude d'écrire chaque matin le rêve de la nuit tellement je les trouvais débiles et incroyables. Malheureusement j'ai perdu ce merveilleux cahier.
    Mais là comme ça je me souviens surtout d'un, où je roulais de nuit à l'arrière d'une voiture de police, le policier à mes côtés complètement saoul et son chien (le seul au dessus du taux légal probablement) qui conduisait : j'ai toujours cherché la signification de ce rêve, comment mon cerveau en était arrivé là.
    Aujourd'hui j'ai l'impression que ce genre de délire est bien plus rare, et je les oublie généralement trop vite, mais je partagerai avec plaisir si l'un d'eux sort du lot ;-)


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.