DOOM, l'under-hypé ?



  • Juste pour dire que je me prend une bonne grosse claque des familles sur la campagne de Doom là... Suis-je le seul ?

    J'avais raté la beta multi de Doom, et j’étais resté sur les avis mitigés de la presse JV et des potes, et je m’apprêtais à passer à coté tant la hype était faible. Puis il a fallut un tweet de Bruno Pennes pour me convaincre de laisser sa chance : "Le travail de com de Bethesda US a été tellement bon que jusqu'à la sortie, même la presse ne savait pas que Doom était un bon jeu."

    Et bigre... Cette claque ! Autant dans l'univers et la mythologie, Doom est l'hériter de Doom, autant dans l'ambiance, le gameplay et la musique, c'est l'héritier de Quake 2 ! Quel plaisir de retrouver ces salles remplies de caisse et de mob à défourailler en straffant comme un fou ! Je me retrouve propulsé en 1993 au collège, à jouer dans le noir avec le casque sur les oreilles.

    Je vais jouer encore un peu plus avant de me faire un avis définitif, mais là c'est GOTY pour moi.
    Aller, je vais me faire un bol de Golden Grahams (ceux de 23h, c'est les meilleurs) en écoutant Come Out And Play et j'y retourne !


  • ZQSD

    Heureusement que Borderlands 2 est relativement récent parce que sans lui je serais obligé de remonter à Half-Life 2 pour trouver un FPS solo aussi marquant.

    Et c'est pas juste un hommage appliqué, un truc "old school" pour le plaisir de faire "old school", genre Shadow Warrior. C'est un vrai jeu moderne, hyper-généreux, bourré de bonnes idées, de secrets, de moments de bravoure incroyables. Un truc parfaitement maîtrisé : tout est là, comme à l'époque, mais twisté pour correspondre aux critères du jeu vidéo actuel, si ce n'est futur. id sait exactement ce qu'il fait, et vu le bordel sans nom qu'a été ce développement, c'est un miracle.

    J'ai vu un commentaire sur Facebook : "c'est un bon petit FPS à l'ancienne et sympathique". Si par "à l'ancienne" on entend "fun", pourquoi pas. Mais si Doom est juste sympathique, j'aimerais savoir ce qu'est un excellent FPS.

    EDIT : fini à l'instant, et c'était bien bien cool. Je vais sans doute le recommencer en difficulté plus élevée et en cherchant les passages secrets/alternatifs (tellement bien planqués que j'ai terminé le jeu en en ratant quasiment 90%).



  • Bon, j'y vais de ma petite critique du haut de mes 4h de jeu : le level design est top, mais j'aurais aimé un peu plus de complexité comme les Doom originaux. A un moment je suis resté bloqué, pensant qu'il me manquait une clé, j'ai retourné le niveau en utilisant la map (et j'ai trouvé de ces trucs !! ) mais pas de clé. Et en fait, non, il y avait un bouton à coté de la porte, je ne l'avais pas vu. Et j’étais bien déçu, même si on trouve quand meme son lot d'armure et de collectible placés en hauteur le jeu ne force pas le joueur à tourner en rond, et à se creuser la tête.


  • ZQSD

    On en reparle quand tu l'auras terminé !

    Mon impression c'est qu'au contraire, le level design est absolument brillant, un des meilleurs qu'il m'est été donné de voir, justement parce qu'il ne donne jamais l'impression d'être complexe alors que si tu termines le jeu sans te creuser la tête, tu passes à côté de 90% du contenu caché (88% dans mon cas, j'ai compté).

    C'est "facile" d'être complexe en rajoutant des séquences de labyrinthes, des clés, des portes... Mais créer un environnement complexe qui n'a jamais l'air de l'être, c'est un vrai tour de force.

    Combien de fois je me suis retrouvé face à un embranchement, en hésitant entre aller à droite ou à gauche, en me disant que, de toute façon, je saurai vite si je suis sur la route de la sortie quitte, si c'était le cas, à faire demi-tour pour aller voir ce que proposait l'autre chemin, pour finalement ne jamais me retourner parce que, justement, puisqu'il est débarrassé de tous les gimmicks et ficelles qu'on identifie habituellement dans les jeux pseudo-complexes, Doom nous interdit presque de ratisser systématiquement, artificiellement, le moindre centimètre carré de ses niveaux. Du coup j'ai recommencé certaines portions, en me disant que si le jeu ne m'a pas encouragé à aller voir quel était ce passage alternatif, c'est que c'était probablement une simple cache d'arme ou une impasse sans intérêt. Sauf que souvent, j'ai découvert des endroits super vastes, blindés de secrets, mais totalement facultatifs, et qui, souvent, me ramenaient au bout d'un moment sur le droit chemin sans que je m'en aperçoive.

    Tout ça pour dire que si on y fait pas gaffe, tout cela est agencé de manière tellement organique et naturelle qu'on peut presque avoir l'impression que c'est trop simple.

    EDIT : je relis ton message et effectivement, je suis d'accord, les niveaux ne sont pas "complexes comme les originaux". Mais ils sont complexes différemment, et c'est ça que j'admire dans ce jeu : il reprend tout ce qui faisait la force et l'intérêt des originaux tout en les ré-inventant de façon non seulement moderne, mais aussi, parfois, carrément inédite.



  • @Walou J'ai entendu que la narration était à la ramasse, et que la fin gonflait artificiellement la durée de vie avec une difficulté trop importante pour rien, est ce vrai? Est ce que la DA est sympa également? Ou seul le gameplay et le level design nerveux font accrocher au jeu?


  • ZQSD

    @toooomyoupi a dit :

    @Walou J'ai entendu que la narration était à la ramasse, et que la fin gonflait artificiellement la durée de vie avec une difficulté trop importante pour rien, est ce vrai? Est ce que la DA est sympa également? Ou seul le gameplay et le level design nerveux font accrocher au jeu?

    C'est clairement un jeu de gameplay. L'histoire n'a aucun intérêt, je pourrais la raconter de façon exhaustive en dix mots, et tu comprends tout au bout de 15 minutes. Il n'y a d'ailleurs aucune cinématique de plus de cinq secondes, et c'est heureux d'ailleurs, je hais ça.

    Pas remarqué que la fin soit particulièrement difficile, mais j'ai joué en difficulté "normale" (et je le regrette un peu). Au contraire, c'était clairement les moments les plus épiques, ceux que j'aurais envie de recommencer maintenant. C'est dans ces moments là que le jeu prend tout son intérêt, quand il faut autant jouer du skill que du cerveau, en priorisant (?) ses cibles, en jonglant entre ses armes, en en étourdissant quelques uns le temps d'achever les autres, en prenant les power-ups au bon moment... C'est un jeu de combat en arène déguisé en FPS plus ou moins linéaire.

    Par contre c'est le jeu le plus gourmand auquel j'ai joué. Il tourne en 20 fps en low sur mon vieux PC, et c'est strictement impossible d'y jouer dans ces conditions. J'y ai joué à la rédac du coup.



  • Alors @Walou en difficulté max le jeu te pousse quand même a te creuser la tete pour ramasser des munitions/armure/heal, et là on retrouve le vieux Doom, où il faut observer la map pour trouver les objets.

    Je suis très curieux d’écouter l'avis de ZQSD voir si il y'en a qui sont resté sur le tiède ou pas.

    Pour l'optimisation, j'ai une 960 sur un vieux i7 3700, et en high, il est à 60fps sans sourciller.


  • ZQSD

    @Elglon a dit :

    Alors @Walou en difficulté max le jeu te pousse quand même a te creuser la tete pour ramasser des munitions/armure/heal, et là on retrouve le vieux Doom, où il faut observer la map pour trouver les objets.

    Par max, tu entends la 3e difficulté sur 5 (vu que les deux dernières sont pas débloquées pour ton premier run, sauf erreur de ma part) ? Même avec la difficulté 2/5 j'étais souvent à court de munitions avec certaines de mes armes préférées, mais j'en avais suffisamment avec mes armes de base pour ne pas être totalement à poil, et d'ailleurs c'était cool, ça me forçait à alterner.

    Malheureusement j'aurais pas le temps de le refaire en difficulté supérieure d'ici le podcast de vendredi, et c'est un grand regret.

    @Elglon a dit :

    Pour l'optimisation, j'ai une 960 sur un vieux i7 3700, et en high, il est à 60fps sans sourciller.

    Radeon 7700 ici, quatre ans dans la gueule ! Ca devient ridiculement vieux je sais, mais jusque là j'arrivais à faire tourner, au moins en medium ou en low, à peu près n'importe quoi. C'est le premier jeu qui, même en low, est injouable chez moi.



  • @Walou c'est cela même.

    A noter qu'en explorant on peut débloquer

    (*)J'ai trouvé le premier, j'espère qu'il y'en a d'autres.


  • ZQSD

    @Elglon a dit :

    @Walou c'est cela même.

    A noter qu'en explorant on peut débloquer

    A ce sujet :

    Ca fait donc 39 secrets à collecter. J'en ai trouvé 5 sur mon premier run. :/



  • et autant d'heures de sommeil en moins...

    edit :
    @toooomyoupi a dit :

    @Walou J'ai entendu que la narration était à la ramasse, et que la fin gonflait artificiellement la durée de vie avec une difficulté trop importante pour rien, est ce vrai? Est ce que la DA est sympa également? Ou seul le gameplay et le level design nerveux font accrocher au jeu?

    La DA et le scénario sont dans la complète lignée de Doom / Quake, et les devs l'exploitent à fond dans le parfait équilibre entre 1er et 2nd degré, d'ailleurs on sent qu'ils ont un minimum de recul sur tout ça, notamment dès la première minute de jeu



  • @Walou Ok merci! je verrai donc, Wolfenstein New Order m'a tellement amusé que je devrai m'y retrouver.

    Mais bon il y a vraiment trop de jeux à faire! et trop peu de sous pour les payer.... Cette année est vraiment prolifique



  • Même constat que @Walou après 4h à torcher de fond en comble les 4 premiers level de ce new DOOM. Brillant ! Enfin le vrai retour du Doom-like ! Et bordel ça fait du bien. Dynamique, jouissif, rythmé, c'est ce qui qualifierait le mieux mon expérience sur le jeu pour le moment. Et ce que j'apprécie particulièrement c'est que la narration a tout compris des attentes des fans et en joue pas mal. Pas de cinématique d'intro avec du blabla inutile, on file un flingue et une armure au Doomguy et c'est partie ! Un mec tente tout de même de te faire un semblant de scénario via écran ? Qu'a cela ne tienne le Doomguy n'en a cure et plus remonté que jamais arrache l'écran et fait taire ce chieur ^^ Du pur bonheur ! Franchement grosse surprise que ce Doom que je n'attendais plus du tout la cause à des marketeux complètement aux fraises.



  • Comment ce fait-il qu'aucun test ne soit tombé ?
    Il est bien sorti vendredi non ?



  • @ChatonPute Si j'ai bien compris Bethesda n'a donné aucun press kit, genre tout le monde doit y jouer à la sortie. Gamekult avait eu le jeu plus tôt dans les commerces, ils se sont fait kick sur twitch pendant un GK live.... J'imagine que les tests vont tomber mardi, avec le weekend rallongé?


  • ZQSD

    @toooomyoupi a dit :

    @ChatonPute Si j'ai bien compris Bethesda n'a donné aucun press kit, genre tout le monde doit y jouer à la sortie. Gamekult avait eu le jeu plus tôt dans les commerces, ils se sont fait kick sur twitch pendant un GK live.... J'imagine que les tests vont tomber mardi, avec le weekend rallongé?

    Juste pour préciser que press kit et jeu en version presse sont deux choses différentes (les press kits, typiquement, c'est une clé USB avec des captures d'écran, parfois avec une vieille photocopie voire un T-shirt pour s'assurer que ça ne parte pas direct à la poubelle).



  • J'ai regardé l'émission GK hier.
    Stoon, avec son enthousiasme habituel, parlait de Doom.
    Apparemment très emballé par la première partie du jeu il s'est ennuyé a mourir dans la seconde. Ultra repétitive et au level design absent.
    J'imagine que des gens, aiment les deux parties, moi ça refroidit assez le côté Serious Sam..



  • @Walou oui exact, petit labsus, bref la version test pour les journalistes, quoi. Autant pour moi!



  • @toooomyoupi a dit :

    @Walou Ok merci! je verrai donc, Wolfenstein New Order m'a tellement amusé que je devrai m'y retrouver.

    Pas sûr ! je me fais chier comme un mort sur Doom pourtant Wolfenstein est dans les meilleurs fps auxquels j'ai joué ces dernières années. :)

    Pour revenir à Doom : les premières heures étaient vraiment chouettes avec un bon mix d'exploration et de combats mais après l'enfer, ça devient un enchaînement interminable d'arènes avec un interrupteur entre deux.

    Le système d'armes et de modding est très bon mais j'ai souvent l'impression de switcher d'une arme à l'autre en vidant mes chargeurs que de réellement choisir l'outil adéquat.

    Les 2 boss que j'ai croisé jusque là étaient chiants et peu inspirés comme s'il avait bien fallu mettre des boss parce que voilà quoi.

    Finalement c'était peut-être le bon plan de laisser croire à tout le monde que ça allait être tout naze. Maintenant que c'est une bonne surprise, c'est devenu le nouveau jeu impossible à critiquer sans passer pour un joueur console. (voir pire, un joueur mobile !) :)



  • @Jaykera
    Je suis sûr que tu joue sur ta montre !



  • Je voudrais donner des conseils à ceux qui veulent optimiser leurs configurations. Doom a l'air d'utiliser des tonnes de shaders(en excluant les compute shaders) ce qui implique beaucoup de calculs proportionnels aux nombres de pixels à l'écran. Il y a deux solutions, diminuer la résolution native de Doom ou réduire la "scale resolution", cette dernière a un effet drastique sur les performances mais aussi sur la lisibilité de l'image. Je vous parle d'abord de la résolution de l'écran parce qu'elle impacte tout le reste, l'ombre, les lumières et l'antialiasing. Les calculs de lumières et d'ombres dépendent directement du nombre de pixels affichés à l'écran. Pour l'anti-aliasing ça a moins d'importance.
    Cela dit pour le moment j'aime Doom sur un mac book pro.



  • @Jaykera Je crois que ce jeu est très spécial, et qu'il ne peut pas plaire à tout le monde. c'est soit le fps du siècle, soit une bouse répétitive. Je crois qu'on a pas fini d'en entendre parler...



  • P'tain mais ce jeu, y a encore 6 mois j'en avais rien à battre. Aujourd'hui je rage de ne pas avoir la bécane assez puissante pour y jouer.



  • @Walou bon, après 17h de jeu, je suis quasiment à la fin je pense avec env 75% d'exploration, mais je n'aurais pas le temps de le finir avant le ZQSD. Je comprend ce que tu voulais dire par "généreux", le jeux est assez conséquent et il y a des jolies séquences quasiment juste pour les yeux et l'ambiance.

    En fait ce jeu c'est un peu le Star Wars 7 du jeu vidéo. Les dev se sont complètement réapproprié les éléments du jeu d'origine et de son univers (jusque dans des détails comme les textures ! ) qu'ils ont réimplanté dans un jeu de 2016. Ils ont même été jusqu'à reprendre des grosses références à Quake !

    Sinon, il y'a un truc qui me chagrine quand je regarde les retours sur le jeu, c'est les critiques du scénario. Comme Doom I et II, il pourrait être résumé en un écran à la fin des chaque monde, et c'est parfaitement suffisant. Pourtant les devs arrivent à donner une consistance et une epicness à la mythologie de Doom, grâce à plein de petits éléments (comme les speechs des IA) les histoire de background, mais aussi par choix des protagonistes complètement déshumanisés, et tellement critiqués par les joueurs. Au final je me rend compte qu'en plus du gameplay, c’était déjà cet univers fantastique que je cherchais à explorer dans les 2 premier volet étant ado.

    Bref, je reste complètement sur ma première impression, c'est une excellente surprise de 2016 que je n'attendais pas, doublé d'une madeleine de proust vidéo-ludique.



  • Bonjour,
    Je dois avouer que j’ai beaucoup sous-estimé ce titre également. Mais j’ai été agréablement surprise et, en effet, Bethesda a fait du bon boulot ! Les graphismes sont sublimes et on a eu droit à une très bonne ambiance. De plus, le gameplay est super fluide. Franchement, DOOM est un jeu qui m’a vraiment impressionné.



  • Ça me donne trop envie de me racheter un PC !


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.