Déclaration d'amour...(Pour un jeu !)



  • Rare sont les jeux qui m'ont marqué par leur réflexion sur le monde. Parmi ces jeux, il y en a un auquel je repense très régulièrement, et curieusement c'est celui qui a l'aspect le plus minimaliste, ce qui démontre bien qu'on peut avoir une réflexion très profonde sans pour autant en faire des caisses. Il s'agit Paper Please. Ce jeu est juste sublime de clairvoyance au point d'en devenir prémonitoire.
    On y incarne un garde frontière, qui dans un premier temps doit juste vérifier la validité des passeports des migrants avant que ceux-ci puissent accéder au pays. Puis surviennent les problèmes sanitaires, d'insécurité, de terrorisme, de chomage... D'abord on vous demande de vérifier en plus du passeport, le permis de travail, puis le certificat de vaccination. Après c'est la demande d’asile que vous devrez éplucher, et plus tard on vous demandera de passer les personnes aux rayons X. Et ça ne s'arrêtera jamais jusqu'à la fin du jeu. Peu importe la personne que vous ayez devant vous, que ce soit un père qui veut rejoindre sa famille ou un homme dont la vie est en danger s'il ne franchi pas la frontière, votre jugement est sans appel: mauvaise date de validité, mauvais tampon, documents manquants, tout est motif pour refuser l'accès au pays.
    Des gens soufrent et se voient refoulés pour des broutilles, là ou d'autres personnes peu scrupuleuses rentrent sans encombre car tous leurs documents sont en règle. Ce jeu montre parfaitement l'injustice et l'incohérence d'un traitement systémique des réfugiés. Et lorsque vous en prenez conscience, vous vient alors l'idée de désobéir en laissant passer les personnes qui vous semblent de bonne volonté. Mais si vous faites ce choix, vous cumulerez les retenues sur salaire et c'est votre famille qui en pâtira, car vous serez incapable de chauffer la maison, de nourrir ou de soigner vos enfants. Un rapport à l'argent malsain qui vous fait obéir contre votre volonté.
    Paper Please va même jusqu'à réfléchir sur la notion de corruption. Un jour un homme passe la frontière, et avant de partir il vous remet un paquet de cartes de visite en vous proposant de les distribuer aux migrantes qui viennent d'un pays précis. Il vous précise que vous serez rémunéré pour cette tâche. Vous peinez à subvenir aux besoins de votre famille, alors vous acceptez. Quel est le problème ce ne sont que des cartes de visites non ?
    Quelques temps plus tard, un fille à laquelle vous avez remis une de ces cartes quelques jours auparavant, vous rend visite dans votre poste de garde. Celle-ci vous explique qu'elle a appelé l'homme qui vous a remis les cartes de visite. Aujourd'hui elle travaille comme prostituée pour cet homme qui lui a par ailleurs confisqué son passeport. Inconsciemment, mais pas tant que ça en fin de compte, vous avez été l'un des rouages d'une organisation criminelle. Ça m'a fait penser à ces moments où mon patron m'a demander des choses dont l'éthique était contestable. Pourquoi ai-je obéis ? Pourquoi l'argent à tant de prise sur les gens au point qu'ils sont capables de renier ce qu'ils sont?...
    Ce jeu n'est ni plus ni moins qu'une expérience de Milgram déguisée. Difficile d'avouer qu'on s'est laissé piégé.
    Pour finir, ce jeu est sorti avant la crise des migrants, pourtant il semble décrire à la perfection la situation que l'on connait aujourd'hui.



  • Juste comme ça, je n'y ai pas joué, mais il me semble important d'en donner le titre quand même, c'est Papers, Please.



  • Il le dit au début :D @Ritz Mais pas en gras, je te l'accorde :D


  • Podcasteur

    @Dottmungeer
    Ca marche aussi même si l'est pas écrit en gras le titre Paper, Please il peut très bien être visible de loin à l’œil nu



  • @Dottmungeer Le pire, c'est que j'ai relu le texte (en diagonale), 3 fois pour être sure.

    My bad donc.



  • @Ritz ctrl-f est ton ami.
    (Mais j'avoue aussi que j'ai pesté de ne pas voir le titre en gras ou dans le titre ^^)



  • Je voulais pas le mettre dans le titre car je me disais que d'autres personnes souhaiteraient peut être nous parler de jeux qui les auraient particulièrement marqués. Et nous expliquer pourquoi.



  • @Ritz Ha ha ce moment où tu t'assures de pas faire d 'erreur... pour en faire quand même :D


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.